Le mal de dos : Changer ses habitudes ? Une question de volonté !

Mis à jour le 29/01/2019

Communiqué du 29 janvier 2019.

Comité de l’échelon local “Grancey-le-Château-Neuvelle, Is-sur-Tille, Selongey”

Le 21 janvier dernier, à Is-sur-Tille, Mario Zaccardi et RoseLine Vanneaux, animateurs de l’Echelon Local MSAB, ont assuré une formation «Le dos, mode d’emploi » pour des membres du Groupement d’Etude et de Développement Agricole (GEDA) de la Tille.
Pascal Tatigny, délégué de l’échelon local « Grancey-le-Château, Is-sur-Tille, Selongey » avait mobilisé, sur ce thème huit personnes, afin qu’elles bénéficient de la journée.

 
De multiples explications et illustrations ont été prodiguées par les animateurs à des participants très attentifs : comprendre la mécanique du dos, mettre en pratique des étirements musculaires pour se décontracter. Une expérimentation personnelle en construisant des maquettes représentant l’architecture de la colonne vertébrale, a permis aux stagiaires de savoir comment mieux protéger leur dos. Les intervenants ont rappelé, tout au long de ces explications, que cette action reste une « sensibilisation » pour mieux connaître son dos… Pour toute question médicale, il a été conseillé de s’adresser à des professionnels de santé ou à la médecine du travail.
 
Un autre moyen d’illustrer les données notées au tableau : des exercices au sol qui ont contribué à appréhender les conseils pratiques et à la bonne ambiance du jour !
Pour prévenir des risques quotidiens d’endommager notre colonne, en dehors du vieillissement naturel du corps, il convient d’éviter la sédentarité ! Bouger, faire des déplacements à pied ou à vélo, pratiquer un sport, jardiner…
Oui, mais « Est-il difficile de changer ses habitudes » ? Acquérir de nouvelles habitudes n’est pas une chose simple… Il est plus facile de faire les choses « machinalement ». Pourtant, c’est une question de volonté ! Il faut penser à notre façon de positionner le dos en fonction de notre activité du moment.
 
Les stagiaires ont fait part de leur satisfaction face aux acquis de cette journée : la question « Dites ce que le dos vous inspire » a été posée le matin en arrivant, et en fin de journée… Les réponses du matin, plutôt « anatomiques », sont devenues globales l’après midi, car chaque stagiaire a intégré l’attention, le soin et l’organisation du travail qui sont nécessaires pour bien préserver son dos.
 
Remerciements aux organisateurs et à tous les participants. La convivialité instaurée tout au long de la journée, par la participation dynamique des stagiaires dans un climat de confiance a contribué à la réussite de l’action mise en place par les délégués sur leur territoire !