La retraite des salariés agricoles

Mis à jour le 05/02/2020

Si vous avez cotisé au moins un trimestre au régime agricole des salariés, vous pouvez obtenir une retraite composée d'une retraite de base auprès de la MSA et d'une retraite complémentaire auprès de l'Agirc-Arrco.

Votre retraite : de quoi est-elle composée ?

 
Revalorisation de votre retraite en 2020
 
En 2020, votre retraite augmente. Cette revalorisation dépend de votre situation et se fera en deux temps.

Dès janvier 2020, si votre retraite (de base et complémentaire) n’excède pas 2 000€ brut, soit 1 874€ net, vous bénéficierez d’une hausse de votre retraite de base à hauteur de l’inflation, soit 1%. Si votre retraite est supérieure à ce montant, la hausse sera de 0,3%.
Cette revalorisation sera appliquée sur votre retraite de janvier, payée en février.

En mai 2020, si le montant de vos pensions brutes s’élève à moins de 2 000€ et si un taux de 0,3% vous a été appliqué en début d’année, vous bénéficierez d’un rattrapage au taux de 1% avec effet rétroactif.

Si vous résidez à l’étranger ou que vous êtes parti en retraite à compter de septembre 2019, votre montant de retraite évoluera également en deux temps : le taux de 0,3 % sera appliqué dès janvier 2020, puis votre retraite sera de nouveau revalorisée en mai, selon le montant brut perçu.


Ce qu'il faut retenir

La retraite des salariés est composée de 2 étages obligatoires fonctionnant selon le principe de la répartition :
  • une retraite de base,
  • une ou des retraites complémentaires.

Un 3e étage vient de plus en plus souvent renforcer ce socle par le biais d'une épargne retraite collective ou individuelle.

En tant que salarié agricole, vous cotisez obligatoirement aux régimes de base et complémentaires, avec votre employeur, pour payer les pensions des actuels retraités et pour constituer vos futurs droits à la retraite. Ces cotisations sociales sont proportionnelles aux revenus du travail et votre retraite dépend des cotisations versées.
 
Bon à savoir

Le prélèvement à la source concerne aussi votre retraite. Si vous êtes imposable, votre retraite sera soumise au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. C’est l’administration fiscale qui transmet à votre MSA le taux de prélèvement à appliquer lors du paiement de votre retraite. Si vous n’êtes pas imposable, rien ne change pour vous : vous n’aurez aucun prélèvement sur le montant de votre retraite.


Votre retraite de base

Dès votre premier emploi, l'organisme de retraite dont vous dépendez vous ouvre des droits à une pension de vieillesse, appelée "retraite de base".

Vous disposez d'un compte individuel dans lequel figurent vos rémunérations et toutes les informations relatives à votre parcours professionnel. Il est alimenté chaque année, grâce à une déclaration de vos rémunérations et de vos cotisations transmises par votre employeur.

Au moment du calcul de vos droits à la retraite, votre pension sera déterminée en fonction des éléments figurant sur ce compte.

Le montant de votre retraite dépend de vos revenus, de votre durée d'activité et de votre âge de départ. Sous certaines conditions, des trimestres d'assurance peuvent vous être accordés (enfants, service militaire, maladie, maternité…).


Votre retraite complémentaire (par points)

Les salariés du régime agricole cotisent pour leur retraite complémentaire auprès du régime Agirc-Arrco.

Les cotisations, versées par l'employeur, donnent droit à des points de retraite complémentaire. Un certain nombre de points vous est attribué chaque année en fonction du montant des cotisations versées.

Depuis le 1er janvier 2019, vous n’avez plus qu’un seul compte de points qui regroupe vos points Agirc (cadre) et Arrco (non-cadre) convertis en points Agirc-Arrco.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter votre organisme de retraite complémentaire : www.agirc-arrco.fr

 


Bon à savoir

Le compte épargne temps (CET) mis en place dans certaines entreprises permet aux salariés d'accumuler des droits qui peuvent être utilisés en fin de carrière pour diminuer leur activité professionnelle sans perte de revenus. Renseignez-vous auprès de votre employeur.


Source : CCMSA
 

Vos démarches Vos démarches

Sites utiles

La retraite complémentaire des salariés agricoles :

Le droit à l'information retraite

Le Compte professionnel de prévention

Le prélèvement à la source